Connaissez-vous la cartozoologie ?

Cette question aurait pu être rhétorique car (au moment où j’écris ces lignes) une recherche internet sur ce mot ne retourne qu’un seul résultat francophone, un article à ce sujet sur un site suisse. La traduction française de la définition officielle serait :

Cartozoologie n. f. Science ou pratique de la découverte et l’étude des animaux décrits de façon paradigmatique par le tracé des rues, tel qu’il apparait sur les cartes, en particulier en référence à la preuve matérielle de la présence des animaux sur les terrains correspondants.

Pour faire simple, un cartozoologue recherche des formes ressemblant plus ou moins à des animaux sur une carte, et si l’animal en question est censé vivre dans la région alors c’est carrément la fête ! :D

Un exemple, avec le chien de Londres :

Carte de Londres

Vous ne voyez pas le chien ? Regardez encore une fois. ;)

Le chien de Londres

C’est magique, hein ? :o Je trouve ça fun, et j’allais chercher un animal sur la carte de Paris quand je suis tombé sur ceci :

Cimetière du Montparnasse

Ça ne vous rappelle rien ? Mais, si voyons ! C’est une Dreamcast !! Le cimetière du Montparnasse ressemble à une Dreamcast ! Et je viens d’inventer la cartoconsologie enfin… je crois. En réalité, ça fonctionne moins bien sur une carte plus détaillée, mais à ce niveau de zoom sur Google Maps je revendique la ressemblance. :P

Tout ça pour dire que non, ce n’est pas si facile de trouver une forme qui ressemble plus à un animal qu’à des rectangles et des triangles mis bout à bout, et il faudra vous armer de patience si vous voulez jouer les cartozoologues.

Un jour je vous parlerais peut-être de la cryptozoologie, mais pour le moment je vous laisse avec ces deux liens :

  • Improbable.com site sur lequel j’ai découvert la cartozoologie, on y trouve plein d’autres articles liés à la recherche insolite/amusante/WTF, ils sont aussi à l’origine du prix Ig Nobel.
  • kartozoologi.no site de la Société Norvégienne de Cartozoologie, les inventeurs du concept, il faut aller sur la page « Dyreliv » (faune en norvégien), pour voir tous les animaux répertoriés car seule une petite partie de leur site est disponible en anglais.