L’Orphelinat

Samedi dernier, avec une amie, on est allés à Paris Manga, comment dire… des gamins qui courent partout au milieu de la foule, d’autres qui bousculent les gens tout en criant « poussez pas ! poussez pas ! » à leurs potes en se croyant drôles. :?
Enfin bref, au final c’était assez naze et on s’est cassés vite fait. ^^ J’ai même pu esquiver le coup de tampon sur la main à la sortie (comme si j’avais envie de revenir…), donc j’étais content. 8)

Nous voilà devant l’Espace Champerret, on a passé que 30 ou 40 minutes à la convention alors pourquoi ne pas aller au cinéma ? Une petite vérification des séances sur le site d’AlloCiné avec un téléphone portable et on a une séance à 13 h 45 pour « L’Orphelinat« . L’Orphelinat

L’orphe quoi ? Là déjà, le titre ne me donne pas spécialement envie, mais mon amie m’explique qu’elle aimerait le voir, et me le présente plus en détail pour essayer de me convaincre : « C’est un film espagnol » (arf…), « produit par Guillermo Del Toro, j’aime tous ses films » (ouais ok…), « l’orphelinat est hanté, une femme voit des fantômes de gamins… » Bon, je ne suis ni convaincu ni super enthousiaste, mais j’accepte quand même d’aller le voir. :)
Je vous mets le vrai synopsis même si je ne le trouve pas forcément beaucoup plus convaincant :

Laura a passé son enfance dans un orphelinat entourée d’autres enfants qu’elle aimait comme ses frères et soeurs. Adulte, elle retourne sur les lieux avec son mari et son fils de sept ans, Simon, avec l’intention de restaurer la vieille maison. La demeure réveille l’imagination de Simon, qui commence à se livrer à d’étranges jeux avec « ses amis »… Troublée, Laura se laisse alors aspirer dans l’univers de Simon, convaincue qu’un mystère longtemps refoulé est tapi dans l’orphelinat…

Que dire si ce n’est que j’ai été agréablement surpris ? Et que j’ai bien aimé ce film. Entendre des acteurs qui parlent en espagnol plutôt qu’en anglais, ça change un peu. :)
Des passages tristes, des passages drôles, des passages qui font « peur » (oui bon, c’est un film interdit aux moins de 12 ans :P donc tout est relatif), des trucs plus ou moins gores :twisted: il y en a pour tout le monde !

Ma seule crainte était de m’endormir pendant le film, car j’avais passé une nuit blanche, mais je n’en ai pas eu l’occasion. :D Je ne sais pas si c’est mes oreilles qui étaient plus sensibles à cause de cette nuit blanche, ou si c’est juste le son de la salle qui était à fond, mais je trouvais que le volume sonore était trop fort (même lors d’un simple dialogue), si bien que j’ai fini par passer la deuxième moitié du film mes index sur les tragus histoire d’atténuer un peu ce son. :(

Ha ha ! je viens de voir que sur l’affiche il y a écrit « Ne racontez pas la fin » :mrgreen: alors, en fait… et non ! je ne vais pas la raconter, allez voir le film. Bande de petits curieux ! ^^
Voilà, vous savez tout. ;)